Bienvenue sur mon blog !

20 ans, déja !

Voici 20 ans,  jour pour jour que tu es partie ! 

Nous laissant désemparées et  meurtries !

20 ans déja, j’ai  l’impression que c’était hier !

Le temps est un effroyable pervers, 

Morcelé par les anniversaires !

Tu n’as pas vu tes filles s’épanouir

Tu ne vois  pas tes petits enfants grandir ! 

Tu n’as pas eu le temps de vieillir !

Tu me manques tant !

Je t’aime, Maman,  !

Désolée pour le coup de blues mais il fallait que cela sorte !

1 mai, 2009 à 16 h 57 min


8 Commentaires pour “20 ans, déja !”


  1. cmarie75 écrit:

    Très bel hommage très touchant .
    Merci pour ce partage qui me fait penser à mon  » papa  » il me manque tant .
    amicalement .marie

  2. aurelialola écrit:

    je comprends ta detresse ça fait du bien d’evacuer sur son blog
    une maman ça manque toujours a nimporte quel age
    je t’embrasse tendrement kiss

  3. lartriste écrit:

    Jolie poème, hélas la vie ne nous appartiens pas toujours…
    Tendres pensées

  4. aurelialola écrit:

    coucou
    comment vas tu en ce dimanche? bien j’esper
    je tembrasse

  5. Douceur intemporelle écrit:

    Bonjour, non il faut que les émotions sortent pour se libérer du temps qui passe…Un bel hommage à une maman adorée…J’aime lire ce genre de pensées qui me touchent beaucoup. Je viens prendre ton lien…Bonne soirée à toi et au plaisir. Tiens je vois la photo de l’Ile de BREHAT…mais je connais Bon Tendresse arrête de rêver tu es sur la région parisienne un point c’est tout…Gros soupir. Tendresse

  6. chamade1000 écrit:

    Bonsoir
    Oui, quand une maman s’en va cela fait très mal.
    Que ce soit à n’importe quel âge d’ailleurs. Mais partir trop tôt c’est encore pire. Il faut savoir vivre avec les bons souvenirs. C’est seulement ainsi qu’on peut s’en sortir.
    Bonne fin de soirée
    Amicalement

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

  7. evelynej écrit:

    Je comprends ce besoin d’écrire un poème sur la mort d’un être cher. J’ai moi-même perdu mon père au mois de janvier. J’ai ressenti cette envie de lui rendre hommage en écrivant un poème pour lui dire adieu.

    Amicalement

    EvelyneJ

  8. BATTEUX écrit:

    Merci pour ce joli poème qui dit bien toute notre détresse au décès de maman. Elle me manque à moi aussi. Ta petite soeur qui t’aime


Laisser un commentaire